Prochains rendez-vous…

VIRTON
Caves de l’Hôtel de Ville
Du 11 au 19 décembre 2010
Ouvert tous les jours de 14 à 18 h et sur rendez-vous

BRUXELLES
Galerie Christine De Cuyper

Quelques extraits de presse

… Avec un art de plus en plus sûr, une observation des choses de plus en plus pénétrante, Gérard Gribaumont nous offre une comédie humaine sans cesse renouvelée.
… Gribaumont est un peintre de la fidélité et de l’audace. A côté de paysages d’un romantisme appuyé, Gribaumont peint la vie, la vie des anecdotes, des bonheurs, des erreurs. Ce qu’on peut écrire sur lui sera peut-être toujours provisoire et c’est tant mieux…
Claude Raucy

… Au fil des ans, il a développé un style puissant et robuste dans lequel les surfaces sont délimitées par d’épais contours noirs. Palette sombre avec une prédilection pour les bruns et les gris. Ses oeuvres sont pleines de calme, de rusticité et témoignent de son amour de la nature. Petit à petit, l’être humain est apparu dans ses oeuvres. Les personnages y sont représentés pendant le travail ou après l’effort, sur lequel ils se retournent avec satisfaction …
Piron, 2003

… Gérard Gribaumont a une manière originale de vaincre l’anxiété de la toile blanche. Ainsi, à même la palette, il remixe les restes de couleurs de sa dernière oeuvre. Les gris obtenus précédemment deviennent ainsi la couche de fond de l’oeuvre suivante, comme vie renaissant de ses cendres. Sur cette grisaille parfois lourde comme un ciel d’orage, l’artiste brosse, en traits noirs, les lignes du sujet qu’il va élaborer, réalisant en quelque sorte un serti, signe de reconnaissance de sa peinture. La lumière dune aurore printanière peut alors progressivement illuminer les gris jusqu’à les faire chanter tandis que les ocres nuancés se mettent en place pour rendre la chaleur de la pierre. Dans sa première période, Gérard Gribaumont s’est plus particulièrement attaché au paysage mais sans exclure l’intervention de personnages. Il arrive aussi que les hommes et les femmes, très souvent croqués dans leur labeur, prennent des allures d’illustrations comme le souligne Jean-Claude Servais dans la préface qu’il écrit dans le livre de Claude Raucy, consacré à Gérard Gribaumont …
Artistes et galeries, 4e édition

… On se sent en amitié avec cet art à la fois rocailleux, caillouteux, aride, mais plein de tendresse humaine. Les couleurs sont graves, adoucies, elles se drapent dans le silence, savent s’estomper de gris, s’effacer sous la neige, se faire luisantes au retour du soleil…
Stéphane Rey

… Gribaumont ajoute une dimension nouvelle à l’art du paysage, les églises semblent poussées par l’intérieur même de la terre, les bois, les prairies, les maisons se recomposent, c’est la recréation. Gérard Gribaumont, c’est une création personnelle, une violence aigüe, une recherche de mouvements et plein de clins d’oeil dans les coloris …
Jean-Pierre Lambot

Réalisation Alysse.info - Mises à jour par l'artiste